• avfvla

Art : le premier piano à queue

Le premier piano à queue français a été conçu à Villeneuve lez Avignon en 1781






Villeneuve lez Avignon occupe une place singulière dans l’histoire de la musique.

C'est en effet à Villeneuve lez Avignon que Louis Bas, facteur de clavecin marseillais, aurait réalisé en 1781, le premier piano à queue en France, faisant de la cité cardinalice, le berceau français du piano moderne. Cet instrument villeneuvois est conservé aujourd'hui au Musée National de la Musique aux États-Unis.


Petite histoire de l'instrument

Le Comte Eugène de Bricqueville (1854-1933), érudit et musicologue originaire d'Avignon, réunit tout au long de sa vie une collection d'instruments de musique consacrée principalement au XVIIIème siècle français (clavecin, harpe, viole d'amour, virginal, tambourin, vielle, flûte…).


Le pianoforte de Louis Bas est noté dans le catalogue d'inventaire publié à la fin du XIXème siècle, comme « clavecin transformé en piano », Louis Bas, Marseille.

Au début du XXème siècle, on perd la trace de l’instrument de musique. Ce dernier réapparaît en 1949, dans une vente privée à New-York, où il est acheté par un collectionneur texan, puis revendu en 1977 à un second collectionneur américain.


Le pianoforte est enfin acheté en 1989, par le Musée américain de Vermillion, où il fait désormais partie des collections du Musée national de la musique. De récentes recherches sur le patrimoine musical ont révélé que l'instrument avait été produit à Villeneuve lez Avignon, en 1781, le jour de la Sainte-Cécile.


L'ensemble de la caisse est de style Louis XV. Sa longueur est de 216 cm et sa largeur de 94 cm environ. La signature de Louis Bas est inscrite sur la table d'harmonie, au centre d'un délicat décor floral. Le piano est dans un état de conservation remarquable et n'a subi aucune restauration à ce jour.


À Villeneuve lez Avignon, il existe aujourd’hui un salon de musique qui présente une remarquable collection de pianos contemporains de l’époque de Mozart, Schubert, Chopin ou Liszt.

Ce conservatoire du patrimoine sonore organise tout au long de l’année une série de concerts sur instruments historiques : https://salon.pianoforteadlibitum.org

67 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout