• avfvla

Art : Le kirigami de Masayo Fukuda



Une pieuvre découpée dans une unique feuille de papier blanche. Cette œuvre fascinante est une des plus belles réussites de l’année 2018 pour sa créatrice, Masayo Fukuda.

Exerçant depuis 25 années le kirie, l’art japonais de la découpe de papier, elle est devenue experte dans son domaine. Après un long travail de découpe du papier avec minutie et délicatesse, elle partage ses créations finales époustouflantes sur les réseaux sociaux et y rencontre un fort succès.


Le kirie, né vers l’an 700, est un art initialement pratiqué dans les cérémonies religieuses au Japon. Moins connu que l’origami, consistant à révéler une forme par les pliages d’un papier, le kirie requiert la même dextérité, la tâche étant tout aussi hardie. Afin de découper une forme dans une seule et même grande feuille de papier, seul le scalpel est autorisé tandis que les subterfuges tels que la colle sont formellement interdits.

Après des heures de découpage dans du papier blanc, l’artiste Masayo Fukuda pose cette fine feuille sur un fond noir pour révéler le rendu final. Tout en détails, en transparence et en finesse, ses œuvres, inspirées par la nature, sembleraient presque se confondre avec de la dentelle tant le papier blanc prend vie et s’épanouit.





25 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout