• avfvla

Culture générale : Sonja Henie, le révolution du patinage


Patineuse.

Médaille d'Or aux Jeux Olympiques d'hiver de 1928,1932 et 1936.

Décédée le 12-10-1969 à bord du vol Paris-Oslo.


Actrice américaine née à Oslo (Norvège) le 8 avril 1912. Très jeune, Sonja Henie prouva incontestablement qu'elle possédait des dons pour le patinage. Elle fit des tournois interscolaires, puis elle triompha au championnat des juniors sur glace à Oslo. A l'âge de 12 ans elle remporta le championnat national de patinage, ce qui allait lui permettre de concourir aux premières Olympiades.

En 1927 (en Norvège), elle fait ses débuts à l'écran, à l'âge de quinze ans, dans S YV DA GER FOR ELISABETH (littéralement : sept jours pour Élisabeth). En 1928 et 1932, elle se classa première.

Blonde et de petite taille - 1,48 ni - ses dispositions surprenantes lui permirent d'entamer une carrière professionnelle unique. Les Olympiades de 1936 marquèrent son ultime triomphe. Sonja Henie se retira des tournois pour devenir la vedette d'un " ice show " aux États-Unis.


En 1936, la 20th Century Fox, la prend sous contrat et lui fait tourner TOURBILLON BLANC avec Don Ameche et Adolphe Menjou, sous la direction de Sidney Lanfield. Un film au scénario conventionnel et sans originalité, l'histoire d'une jeune fille de province qui, remarquée par un impresario, devient championne olympique de patinage et finit par épouser un journaliste. Sonja Henie reçut un bon accueil du public et le film eut un succès commercial.


Jusqu'en 1948 Sonja Henie continua sa carrière cinématographique, interrompue par son Ice Show. Son caractère autoritaire la fit surnommer le " Tyran " ce qui contribua à hâter sa chute.

En 1958, elle tourna son dernier film et se retira définitivement.


Sa vie privée ne fut pas comblée. Ses deux mariages avec Daniel R. Topping et Wintrop Gardiner Jr furent deux échecs. Elle eut néanmoins plus de chance dans son union avec Niels Onstad.


Souffrant de leucémie, Sonja Henie succomba des suites de sa maladie le 12 octobre 1969.



4 vues0 commentaire